La plage de Tambaba

      Origine du nom Tambaba: du Tupi Guarani "à l´intérieur des roches". Distante d'environ 40 km du centre touristique de João Pessoa, la plage de Tambaba est la septième plage de la Côte du Conde, et est celle qui suscite la curiosité des visiteurs car ce fut la première plage officiellement naturiste du nord du Brésil: un décret municipal, de janvier 1991, autorise la pratique du naturisme sur place.

      Cette plage de Paraiba est considérée comme l´une des vingt plus belles au Brésil. Le naturisme à Tambaba est géré par "l´Association Tambaba Nue" qui est chargée d´organiser les règles de conduite éthique comme un moyen d´assurer un modèle de comportement sur la plage. Entre août et octobre, il est également fréquent de rencontrer des surfeurs qui trouvent là-bas la possibilité de surfer nu. Il y a même une école dédiée à cette activité à cet endroit.

      Photos des falaises de l´APA Tambaba

      Déjà à l´arrivée à la plage, le visiteur est surpris par un point de vue: la vue sur la plage d´Arapuca est à couper le souffle et est déjà devenue l´une des principales cartes postales de la Côte du Conde. Les énormes falaises colorées contrastent avec la végétation locale et la mer - le résultat est digne d´une aquarelle. Le visiteur, en arrivant à la plage rencontre un tronçon de sable où le port de vêtements est obligatoire. La beauté de Tambaba est déjà présente sur ces mètres de paradis: il y a des piscines naturelles formées à marée basse et le symbole du cocotier de la plage, qui pousse sur un rocher.

      Photos de la plage de Tambaba

      Sur la prochaine crique cependant, la nudité est obligatoire: le visiteur reçoit des instructions sur la plage, passe par un escalier, et à partir de ce point profite de la nature dans la liberté que permet la nudité complète. Dans la zone naturiste, de petites criques formées par des rochers et des falaises divisent le paysage, avec la mer chaude caractéristique de la région. Le scénario est compatible avec l´adjectif que la plupart des touristes utilisent pour décrire la plage: céleste! Dans la zone naturiste, le touriste trouvera un bar et une auberge qui suivent cette philosophie. En dehors de cette plage, Tambaba offre camping, auberges et restaurants, la plupart servant des fruits de mer.

      En plus de la zone naturiste, appartiennent aussi à Tambaba les plages Arapuca et Marcelia, qui sont plus au nord et ne sont pas naturistes: à Arapuca les surfeurs, les habitants et les visiteurs trouvent des vagues fortes et une vue merveilleuse. La petite plage de Marcelia est une perle gardée de Tambaba: c´est un petit refuge entre les vagues de Arapuca et le territoire naturiste. Cette plage est également titulaire d´une partie des mystères et de légendes du lieu: la pierre rappelle à tous que l'endroit est sacré. Tambaba détient encore bien des surprises pour ses visiteurs. Dans la zone restante de la forêt atlantique, qui est gardée par une zone de protection de l´environnement (APA), il est possible de faire des promenades en nature. De cette façon, le touriste peut passer par des pistes, des belvédères, des mangroves et des plages de sable où les rivières rencontrent la mer. Exemple de plus des innombrables merveilles de la nature de la Côte du Conde.

Tambaba nue

   Le naturisme

      Après la guerre mondiale, le naturisme à commencé à se répandre, non seulement en Europe mais aussi aux Etats-Unis. Aujourd'hui, rares sont les pays qui ne disposent pas d´adeptes du naturisme. Selon la Fédération naturiste brésilienne, le naturisme est "un mode de vie en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité sociale, qui vise à encourager le respect de soi, le respect des autres et le respect de l'environnement".

   La APA Tambaba

      La zone de protection de l´environnement (APA) Tambaba a été créée le 25/03/2002 et aujourd´hui englobe 11,320 hectares, situés sur la côte sud de la Paraíba dans les municipalités de Conde, Alhambra et Pitimbu. Les plages insérées sont Tabatinga, Coqueirinho, Tambaba, Graú et plage Bela. La APA Tambaba vise à "assurer l´intégrité des écosystèmes terrestres et aquatiques, à protéger les cours d'eau qui composent la région, à améliorer la qualité de vie de la population et à réglementer l´occupation de la région, de sorte qu´il ne se développe pas de façon désordonnée et sur un rythme accéléré, contribuant ainsi à la réduction de la dégradation de l´environnement local et sa restauration future".

      La région contient la Forêt Atlantique, composée de forêt, mangroves et restinga, et présente des formations géomorphologiques uniques comme des falaises, des promontoires, des vallées et canyons.

      Les activités de loisir, le tourisme et l´agriculture caractérisent l´utilisation actuelle de la zone. Les plages de Tambaba, Tabatinga et Coqueirinho, ont été occupées au cours des dernières années par des bâtiments de maisons de campagne, des bars et des auberges. Le pavage de la route PB-008, tronçon Jacumã-Tambaba, a accéléré le processus d´occupation et a attiré des développements touristiques importants dans la région.

      Un sondage révèle les menaces à la flore de l´APA Tambaba: l´étude a révélé que la zone de protection de l´environnement situé sur la côte sud de Paraíba, est l´un des rares vestiges de la forêt atlantique dans l'état, riche en espèces ligneuses. Il a également été noté qu´en raison de l´occupation désordonnée de la bande côtière de Paraíba, la situation de cette réserve est critique, menaçant même les sources de certaines rivières.

 

(Sources: https://pt.wikipedia.org/wiki/, Costa do Conde - PB, Tambaba.com.br) -> Haut de page

-->